Suivi de l’expé en cours à l’Orangerie de Belleville : légumes d’hiver sur l’eau

J’ai eu la grande chance de réunir le mardi 17 mai les personnes qui ont le plus œuvré à la réussite de ces 5 saisons de culture sur l’eau. Je les remercie tous :

  • IMG_9398IMG_9415Jacques-Olivier Bled et Odile Berrué de la DEVE (Direction des Espaces Verts et de l’Environnement, Agence d’Ecologie Urbaine de la Mairie de Paris)IMG_9413IMG_9429
  • William Texier et Noucetta Kehdi de GHE (General Hydroponics Europe)
  • IMG_9385Harmony Ribeiro, stagiaire en BTS de
    03-02-2016 Harmony et plantesl’Ecole du Breuil qui a
    mené une grande partie de l’entretien cette saison. Et Brigitte Caplain son professeur
  • Joseph, l’homme d’entretien de la Maison de l’Air qui veillait sur les installations à chacun de ses passages.

Il manquait:

  • Sabine Romon de Paris RegionLab, maintenant Lab&Co, à l’origine avec la Mairie de Paris, de l’appel à projet « Vegetalisations Innovantes »
  • Les partenaires du tout début : Cita Farmers, Tetra, La Ferme Aquatique, Hach
  • Les Sourciers qui avaient amené du Gers leurs jeunes semis

IMG_9418Ce jour-là nous avons récolté 20 kg de blettes. 

Les blettes blanches pesaient chacune au moins 2 kg. Voire 2.5 kg pour la plus grosse de toutes!

La moutarde mascotte pesait 2.4 kg.

IMG_9373

Les capucines : une jaune et une rouge, qui se plaisent à merveille. A droite de la photo vous voyez l’oseille, dont les feuilles ont pris la forme caractéristique.

C’est la variété « oseille de Belleville »! Si, Si

 

IMG_9411

Ce n’est pas la meilleure photo, mais je voulais à nouveau illustrer l’importance de l’oxygenation de l’eau, car les plantes respirent. Le système AeroFlo de GHE est pour cela bien pensé avec les gicleurs qui forment un voile avec une grande surface d’échange air/eau pour l’oxygenation.

 

Racine capucine 15-04-2016

 

Les semis repiqués en disque de mousse fonctionnent bien. Pour preuve la racine de capucine. ces disques de mousse permettent de s’affranchir – en tous cas pour les petites plantes – des billes d’argile

 

 

Siliques 25-04-2016Un reportage sur la moutarde. Les 2 petits cotyledons amenés par Marion et Nicolas des Sourciers en octobre ont atteint notre taille, puis nous a dépassées. Puis elle a fleuri et commencé à former des siliques. Les feuilles ont transféré  leur gout de moutarde aux petites graines en formation.

 

Taille moutarde 15-04-2016 Fichier 24-04-2016 16 38 41

 

Potager sur l’eau de l’Orangerie de Belleville par un matin ensoleillé. Aquaprimeur, avril 2016

Les graines de moutardes 03-04-2016Début avril, à Paris Capucine et ses voisines 03-04-2016
la météo se met en mode
« giboulées de mars ».
Et nos plantations poussent à une vitesse redoublée: les moutardes montent en graine, et la capucine repiquée mi-mars est splendide déjà.

compar terre eau 09-04-2016 13 14 01

Dès le début, le retard de croissance des plants repiqué en terre était flagrant. Il l’est toujours. La différence est telle maintenant que
je n’arrive pas à prendre une photo vraiment représentative. Toujours est-il que les blettes en eau sont 4 fois plus volumineuses que celles en terre.

C’est définitivement l’une des conclusions majeures de « Vegetalisations Innovantes » : foncier urbain et techniques sur l’eau (hydroponie, aquaponie, bioponie) vont définitivement bien ensemble. 

Mi-mars, les moutardes deviennent énormes, elles prennent trop de place. Je fais quelques semis à la maison pour renouveler : ciboulette, oseille de Belleville (si, si!), capucines. La rapidité de croissance des capucines m’épate année après année.

Nous décidons de nous affranchir des billes d’argile et testons les disques de mousse, seuls ou avec billes d’argile.

Fichier 09-04-2016 13 21 56 2016-03-11 Agnes repiquage 2016-03-11 capucine disques repiquage

Voilà notre moutarde-mascotte. Elle fait 1 mètre de diamètre ! Le cœur vert tendre et les grandes feuilles brun de sienne voire rouge bordeaux. Les toutes jeunes pousses sont fortes en moutarde, à vous faire éternuer. Remède naturel et magique pour déboucher les nez encombrés des miasmes de l’hiver.

2016-03-11 moutarde mascotte

En cette fin février, les insectes débarquent à l’Orangerie de Belleville : coccinelle et gendarme.

2016-03-11 coccinelle03-03-2016 gendarme

Blettes rouges, jaunes et blanches, mais dans le rouge il y a différentes teintes : vermillon et bordeaux.

Blette blanche adulte 21-01-2016Blettes multicolores à BellevilleBlette jaune adulte 21-01-2016

 

Qui a dit : « sous les pavés nait …  »
En tous cas derrière les pavés du Parc de Belleville,
dans l’Orangerie qui aurait pu abriter des orangers et des bananiers
si le Parc n’avait finalement été planté de tilleuls, …20160112 agri derriere les pavés

Bref, derrière les pavés poussent des légumes ! 

C’est magique la vivacité de la nature. A peine une semaine que nous avons coupé, et déjà les blettes redémarrent. Les moutardes aussi, mais – leur feuillage aéré en est sans doute responsable – c’est moins visible.

Fichier 13-01-2016 16 30 13 IMG_2064

 

 

 

 

 

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de récolter et goûter nos productions : les jeunes pousses de blette sont excellentes en salade, avec juste un filet de vinaigre blanc, un peu d’huile d’olive, et du gros sel de mer croquant. Pour les pousses plus grandes ainsi que pour le chou choi : du beurre dans la poêle, d’abord les tiges, puis au dernier moment un peu de vert => un régal

IMG_2075 recolte blettes 03-01-2016 Fichier 16-01-2016 18 51 08Fichier 17-01-2016 12 28 26

IMG_2083 IMG_2088Les productions sont maintenant prêtes à être récoltées. Malgré la lumière variable de l’hiver, les plants se sont bien développés.

les choux 06-01-2016Blette rouge adulte 21-01-2016Blette blanche adulte 21-01-2016

 

Une petite vue sur les racines, qui se sont vraiment bien développées depuis les premières photos. A gauche c’est la moutarde, puis les blettes avec toujours la couleur correspondant aux tiges.

Racine moutarde 11-12-2015 Racine blette jaune 11-12-2015 Racine blette rouge 11-12-2015

 

 

 

 

Vue d'ensemble 10-12-2015 jpeg

 

A 2 mois,
la différence entre terre et eau est flagrante :

les plants repiqués en terre restent « jeunes »

alors que ceux en gouttières sont déjà bien formés.

 

 

6 semaines déjà, les petits sont devenus de jeunes pousses, bien tentantes. Mais je les laisse pousser pour faire joli.  S’étaient cachés dans les plants à repiquer des choi ! Ce sont eux qui poussent le plus vite finalement,

20151201 blettes20151127 moutarde

Vue d'ensemble 10-12-2015

 

 

 

 

 

A presque un mois, les 120 plants se portent bien. Déjà se remarquent des différences individuelles : certains individus, pourtant cultivés dans les mêmes conditions, se développent mieux que d’autres. En terre, le développement a pris du retard sur l’hydro. Et la biodiversité fait son apparition : la première coccinelle a été observée ce matin.

coccinelle asiatique à Belleville

coccinelle asiatique à Belleville

en terre le développement a pris du retard sur l'hydro

en terre le développement a pris du retard sur l’hydro

panoramique à 25 jours de repiquage à Belleville

panoramique à 25 jours de repiquage à Belleville

Même pas 2 semaines après, la deuxième couronne de feuilles est sortie. Les racines des blettes multicolores se distinguent : rouge ou jaune. C’est la beauté de l’hydroponie : on voit aussi les racines. C’est beau de les voir se développer, et c’est utile également car un excellent moyen de « prendre la température » des plants.

les blettes sont multicolores ; cela se voit même sur les racines à Belleville

les blettes sont multicolores ; cela se voit même sur les racines à Belleville

parmi la moutarde et les blettes s'est glissé un intrus. On le garde !

parmi la moutarde et les blettes s’est glissé un intrus. On le garde !

Cette saison automnale démarre par une météo splendide le 13 octobre avec les Sourciers, Marion et Nicolas, venus du Gers avec leurs bébés blettes et moutardes. nous repiquons 120 plants dans les Aeroflo 60 de GHE. Nous repiquons aussi 6 plants en terre, pour comparer les croissances.

Marion&Nicolas repiquent leurs semis le 13 octobre à l'Orangerie de Belleville

Marion&Nicolas repiquent leurs semis le 13 octobre à l’Orangerie de Belleville

moutarde le jour de son repiquage à Belleville

moutarde le jour de son repiquage à Belleville

blette le jour de son repiquage à Belleville

blette le jour de son repiquage à Belleville